Introduction au Jōdo Shinshū

Le Jōdo Shinshū est une école du Bouddhisme Japonais du Grand Véhicule (Mahâyâna) fondée par Shinran Shōnin au XIIIème siècle.

Shinran
Shinran Shōnin

Cette école nous propose de repenser notre vision de la pratique Bouddhique et de l’Eveil. Plutôt que de proposer un chemin complexe fait de pratiques difficiles menant à l’état final de Bouddha, elle nous enseigne qu’il existe un raccourci facile disponible pour tous et que seul notre égo nous en barre l’accès.

Comment prendre ce raccourci ? Il suffit de prendre conscience qu’une forme de Sagesse et de Compassion Infinie nous entoure à chaque instant, nous ainsi que tous les être vivant, et de nous en remettre entièrement à elle.

Dans le Jōdo Shinshū, cette sagesse est symbolisée par le Bouddha Amida, le Bouddha Lumière/Vie infinie. Lorsque nous abandonnons notre égo et que nous laissons la Sagesse et la Compassion Infinie du Bouddha pénétrer dans nos cœurs, nous entrons en toute simplicité dans la famille du Bouddha.

Le Bouddha Amida, symbole de Sagesse et de Compassion Infinie

Notre pratique : le Nembutsu ?

Le Nembutsu, c’est-à-dire le fait de penser ou de prononcer Namu Amida Butsu « Je m’en remets au Bouddha Amida » est la pratique centrale du Bouddhisme Jōdo Shinshū.

Calligraphie du Nembutsu : Namu Amida Butsu

Cette phrase, qui nous a été transmise à travers les siècles par des générations de pratiquants et de sages, est tout simplement le moyen le plus simple qui nous a été offert pour communiquer et interagir avec la Compassion et la Sagesse Infinie qui nous entoure à tout moment, symbolisée par le Bouddha Amida.

Pour nous, ces trois mots « Namu Amida Butsu » contiennent en eux toute l’entièreté de la Compassion et de la Sagesse Infinie du Bouddha Amida. De ce fait, à chaque fois que nous prononçons le Nembutsu nous la laissons pénétrer dans nos cœurs, et lui exprimons en même temps à quel point nous lui en sommes reconnaissant.

En pratique, le Nembutsu devient efficace dans notre vie à partir du moment où il est investi du symbolisme de la Sagesse et de la Compassion Absolue représentée par le Bouddha Amida. Ainsi le Nembutsu devient pour le pratiquant un moyen simple d’interagir « physiquement » avec ce symbole. Le Nembutsu n’est pas considéré en soi comme une pratique issue de nos propres forces car il est le réceptacle d’un symbolisme qui nous dépasse en tant qu’êtres humains aux capacités limités.

D.T. Suzuki avait choisi de qualifier dans ces traductions le Nembutsu de « façon de vivre » plutôt que de pratique car peu à peu le Nembutsu devient une force qui illumine et transforme toute notre vie à mesure que notre égo s’efface et que notre relation avec la Compassion et Sagesse Infinie s’approfondie.

Le Jōdo Shinshū : un enseignement et une pratique ouverts à tous

Shinran Shōnin dans son œuvre majeure le Kyōgyōshinshō enseigne que la Compassion Infinie représentée par le Bouddha Amida ne fait pas de distinction entre les nobles et les pauvres, entre les moines et les laïcs, entre les hommes et les femmes et entre les jeunes et vieux.

Si nous remettons ses paroles dans le contexte moderne, nous pouvons dire que cette Compassion Absolue ne fait aucune distinction suivant le genre, la couleur de peau, l’origine ethnique ou l’orientation sexuelle, elle inclue tous les êtres humains mais aussi tous les êtres vivants.

Malgré nos défauts, nous pouvons essayer d’intégrer peu à peu dans notre vie cet idéal de Compassion Infinie afin de dépasser nos propres préjugés et orienter nos décisions pour œuvrer vers un monde meilleur.

Pour partager cet article