Shinran Shōnin,  Shōshinge,  Traductions

Shōshinge – Huitième Stance : La persistance des passions dans notre vie

Pourquoi, malgré la disparition de notre ignorance, les passions persistent dans notre vie

Introduction

Le Shōshin Nembutsu Ge (正信念佛偈 – le poème sur la croyance véritable dans le Nembutsu) souvent abrégé Shōshinge est un poème long de 30 stances qui est récité tous les jours dans les temples Jōdo Shinshū. Il est extrait du Kyōgyōshinshō (教行信証), l’œuvre majeure de Shinran (親鸞, 1173 – 1262), le fondateur de notre école Jōdo Shinshū.
Dans cette huitième stance, Shinran nous parle de la persistance des passions mauvaises dans notre vie malgré notre expérience de Shinjin.


Huitième stance du Shōshinge – Traduction

 (8) La lumière de Compassion nous embrasse, nous illumine et nous protège.

攝取心光常照護 – Ses shu shin kō jō shō go

Cependant, bien qu’elle ait déjà chassé les ténèbres de notre ignorance,

已能雖破無明闇 – I nō sui ha mu myō an

Les nuages brumeux de l’avarice, du désir de la colère et de la haine

貪愛瞋憎之雲霧 – Ton nai shin zō shi um mu

Continuent de couvrir le ciel de la foi sincère.

常覆眞實信心天 – Jō fu shin jitsu shin join ten


Huitième stance du Shōshinge – Commentaire : Pourquoi, malgré la disparition de notre ignorance, les passions persistent dans notre vie

Comme nous l’avons vu dans la stance précédente, l’expérience de Shinjin nous fait entrer dans la famille des Bouddha. A partir de ce moment, nous savons que la Compassion et la Sagesse Infinies du Bouddha nous entoure à tout moment. Cette réalisation fait disparaître à jamais l’ignorance dans laquelle nous étions plongés jusque-là.

Pourtant cela ne fait pas de nous des Bouddhas pour autant. En effet, les passions mauvaises tels que l’avarice, le désir, la colère et la haine reviennent dans notre vie dès que nous oublions la Sagesse et la Compassion du Bouddha qui nous embrasse, nous illumine et nous protège.

C’est ce que le Révérend Kiyozawa Manshi, un des penseurs les plus importants de notre école, décrit dans le court essai ci-dessous. Ce qu’il nomme « Pouvoir Autre » ou « Pouvoir transcendant l’égo » est synonyme de ce que nous appelons la Sagesse et la Compassion Infinies représentées par le Bouddha Amida.

Kiyozawa Manshi
Le révérend Kiyozawa Manshi

Tant que je suis conscient de la libération apportée par le pouvoir transcendant mon égo (Pouvoir Autre), la façon dont je dois vivre ma vie m’apparait clairement. Dès que j’oublie la libération apportée par le pouvoir transcendant mon égo, la façon dont je dois vivre ma vie devient incertaine.

Tant que je garde à l’esprit la libération offerte par le pouvoir qui me dépasse, je ne me laisse que rarement influencer par mes désirs. Quand j’oublie la libération offerte par le pouvoir qui me dépasse, presque tous mes actes deviennent dictés par mes désirs.

Quand la libération par le Pouvoir Autre est clairement présente dans mon esprit, tout ce que je fais est baigné de lumière. Quand je l’oublie, tout ce que je fais se trouve noyé dans les ténèbres.

Ah, libération par le Pouvoir transcendant l’égo ! Comme la simple conscience de ta présence me libère de ce monde d’illusions et de souffrances et me fait entrer dans la paix et la tranquillité de la Terre Pure.

À cet instant précis je me sens libéré par ma prise de conscience [du Pouvoir Autre]. Sans les enseignements [de Shinran Shōnin] concernant la libération par le Pouvoir transcendant l’égo, je n’aurais jamais pu échapper à la confusion et au désespoir.

Notre vie ressemble souvent à une mer agitée aux eaux sombres et polluées. Et pourtant, par-dessus cette mer agitée, la recouvrant entièrement, une lumière sereine et pure remplit l’espace. Cette lumière nous enveloppe entièrement, pour peu que nous soyons conscients de sa présence.

Ces quelques mots exprimant ma gratitude me paraissent bien légers en comparaison des bienfaits sans limites offerts par cette lumière universelle ! »

Cette traduction a été faite sur la base des versions anglaises extraites des livres « December Fan » et « Selected Essays of Manshi Kiyozawa »
Septième Stance du ShōshingeNeuvième Stance du Shōshinge
Pour partager cet article

Bouddhiste Jōdo Shinshū basé en Franche-Comté qui souhaite partager avec vous sa passion pour cette tradition méconnue du Bouddhisme Japonais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.